Par Axel Genoud Prachex

Les 18 et 19 avril 2018, le président biélorusse Alexandre Loukachenko effectuait une visite officielle en Moldavie. L’objectif était d’améliorer la coopération économique et scientifique entre les deux pays.

A l’issue de la visite, huit accords dans les domaines de la justice, la santé, l’éducation et l’énergie ont été signés. Loukachenko a souligné la complémentarité entre les deux pays qui selon lui ne devraient pas se faire concurrence mais travailler ensemble. Le Premier ministre moldave Pavel Filip a remercié en ce sens le débouché que la Biélorussie offre pour les produits agricoles et le vin moldave dans le contexte de l’embargo russe. Il a aussi mis en avant l’achat en Moldavie de produits industriels biélorusses, notamment des tracteurs et des bus. Une rencontre de la commission moldavo-biélorusse pour la coopération et économique et commerciale visant à poursuivre ces initiatives est prévue en juin 2018.

Cette visite aura aussi été l’occasion pour le Président moldave Igor Dodon de revenir sur le devant de la scène politique en s’affichant au côté du Président biélorusse. Les deux hommes politiques partagent tous deux une proximité avec le Kremlin. Ces dernières semaines, il était apparu effacé derrière les déclarations en faveur de l’Union européennes du Premier ministre, ne faisant que lui répondre. De plus, Alexandre Loukachenko lui a exprimé son soutient pour les élections à venir.

Un soutient que Dodon a rendu a son homologue. Dans une conférence de presse donnée conjointement, le Président moldave a eu une manière originale de montrer son admiration pour le régime biélorusse. Critiquant le qualificatif de dernière dictature d’Europe donné à ce dernier, il a déclaré sur le ton de la plaisanterie que si ce pays était une dictature, alors il aimerait plus de dictature pour la Moldavie.