Par Maximilian Gassmann

C’est avec l’introduction de l’assurance vieillesse pour les travailleurs de l’industrie textile le 5 janvier 1928 que l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques fixe l’âge de la retraite à 55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes. En 1932 le gouvernement soviétique étend ce standard aux autres industries, sauf aux paysans des fermes collectives ou kolkhozy, qui ne bénéficieront du même âge de retraite qu’à partir de 19681. Depuis l’introduction des premiers plafonds d’âge et autres avantages sociaux en Europe dans les années 1880 par le chancelier de l’empire allemand Otto von Bismarck, paradoxalement conservateur et antisocialiste, l’âge de la retraite s’oriente vaguement à l’espérance de vie. Ce n’est pas le cas en Russie. L’Union Soviétique a vu une augmentation considérable de l’espérance de vie de sa population des années 1930 jusqu’aux environs de 1986, soit de 44 ans pour les hommes et 48 ans pour les femmes en 1938 à 65 ans pour les hommes et 74 ans pour les femmes en 1986.2 Les chiffres varient peu si l’on analyse uniquement la République Socialiste Fédérative de Russie,3 qui correspond au territoire post-soviétique de la Fédération de Russie. Cela représente donc un accroissement de l’espérance de vie moyenne pour les deux sexes de 23 années dans l’espace de moins de 40 ans. Malgré cette augmentation considérable, le plafond d’âge pour la retraite n’a pas bougé en Russie jusqu’à très récemment. Ce qui est d’autant plus remarquable est le fait que l’âge de la retraite pour les femmes est fixé à 55 ans, soit cinq ans plus tôt que pour les hommes, alors que l’écart entre l’espérance de vie masculine et féminine n’a cessé de se creuser, afin d’atteindre de nos jours une différence de près de 10 ans en faveur des femmes.4
Pendant la période chaotique des années 1990, l’espérance de vie plonge et ne se rétablit à son niveau de 1987 qu’en 2011,5 toujours sans affecter l’âge de la retraite.

Après maintes promesses au fil des années, du président et anciennement Premier ministre Vladimir Poutine, que cet âge demeurera immuable, à la différence du reste des pays européens6, le 14 juin 2018, le parlement russe, ou Douma, introduit une réforme augmentant considérablement l’âge de la retraite pour le pays. Les nouveaux plafonds s’élèvent à 65 ans pour les hommes et 63 ans pour les femmes,7 ce qui place la Russie non loin de la moyenne européenne.8 Si la décision est maintenue, la hausse commencera graduellement le 1er janvier 2019 et atteindra son but projeté en 2028 pour les hommes et en 2034 pour les femmes. En ce qui concerne l’âge de la retraite anticipée dont bénéficient surtout les pédagogues et les médecins, il se verra accru de huit ans. Les femmes de l’extrême nord ne seront retraitées que trois ans plus tard, soit à 58 ans, et les hommes toujours à 60. Seuls seront épargnés ceux travaillant sous conditions difficiles ou dangereuses, les handicapés du « premier groupe » et blessés de guerre, ainsi que les mères de plus de 5 enfants et certaines autres catégories spécifiques de citoyens.9

Le gouvernement justifie ces nouvelles mesures en affirmant que cela lui permettra de garantir une retraite plus élevée à la population. Une personne retraitée en Russie touche au jour de la réforme 13 339 roubles par mois et devrait en toucher 14 414 après celle-ci. En se déclarant responsable de ce changement controversé, le président russe sollicite la compréhension de ses citoyens. Celui-ci serait nécessaire pour éviter de ruiner financièrement le pays.10

A la question de savoir pourquoi l’âge de la retraite n’a pas été augmenté plus tôt, Maxim Toplinine, Ministre du travail et de la protection sociale répond que dans les années 1990 « les revenus étaient en baisse, la mortalité en hausse, la natalité plombait, tous les indicateurs se détérioraient. », tandis que dans les années 2000, l’objectif principal était d’assurer que les retraites grimpent jusqu’à un niveau acceptable. « Nous sommes parvenus à de sérieux succès, mais ils ne nous conviennent toujours pas, nous devons aller de l’avant », explique le ministre à l’agence de presse Interfax.11

Néanmoins, malgré l’euphorie de la coupe mondiale de football, les russes n’ont pas oublié les promesses qui leur ont été faites et les effets s’en font aussitôt sentir. L’âge de la réforme est en quelque sorte devenu une entité intouchable pour la vaste majorité des russes, tel qu’ils s’opposent à la réforme à près de 90%.12 Dès l’annonce de la réforme par le Premier ministre Dmitri Medvedev, de nombreuses manifestations ébranlent le pays. Le politicien d’opposition Alexey Navalny s’ agite de son côté en organisant dès le 7 août 2018 des cortèges anti-réforme.13 Ces cortèges se verront refuser l’autorisation de la mairie de Moscou en date du 27 août, justifiant sa décision par le fait que M.Navalny envisagerait de profiter de l’occasion pour promouvoir l’action de son organisation anti-corruption, le fond borby s korrupziey et que la date choisie, soit le 9 septembre 2018, correspond également à la date des élections municipales.14 Voyant leur approbation publique chuter, les dirigeants décident finalement de limiter la hausse à 60 ans pour les femmes, le plafond masculin demeurant inchangé, ce qu’annonce Vladimir Poutine le 29 août 2018 dans un discours télévisé.15 La dernière et plus grande série de manifestations, autorisée quant à elle, est organisée le 2 septembre par le Parti communiste de la Fédération de Russie, rassemblant près de 6000 personnes dans la capitale selon les autorités, et le parti social-démocrate Russie juste ou spravedlivaya rossiya qui rassemble 1500 personnes de son côté, et ce après l’annonce du président.16 D’autres villes comme Saint Pétersbourg, Iekaterinbourg, Astrakhan, Novorossisk, Rostov-sur-Don ainsi que les capitales des républiques du Caucase et même Simféropol en Crimée organisent également des cortèges, souvent non autorisés. On y voit des drapeaux russes, des drapeaux soviétiques et des banderoles anti-Russie unie, le parti majoritaire du pays.17 L’approbation de M.Poutine a cependant diminué de près de 10%, selon le centre d’opinion Levada, arrivant à près de 70% en août 2018.18

Selon l’Institut d’analyse sociale et de prévisions de l’Académie russe d’économie populaire et de service gouvernemental du président de la Fédération de Russie, la population active en Russie pourrait diminuer de 7% dans les 10 prochaines années, alors qu’à ce jour déjà le nombre d’actifs dans la tranche d’âge des retraités serait en augmentation constante, soit de 5,8% de 2017 à 2018.19

Si, en comparaison avec la moyenne européenne, cette réforme paraît banale quant à son objectif, elle représente pour beaucoup de russes un changement brutal et donc inacceptable. Il reste cependant à voir si ce changement affectera de manière significative la stabilité interne du pays.

1 Artem Kosenok, ‘Как менялся пенсионный возраст в России’, Kommersant(14.06.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3657884>.

2 Michael Ryan, ‘Life expectancy and mortality data from the Soviet Union’, 296 British Medical Journal (Clinical research ed.) (1988), at p 1513.

3 Ibid.

4 ‘Life expectancy at birth, total (years), Russian Federation ’, (World Bank), see at: <https://data.worldbank.org/indicator/SP.DYN.LE00.IN?locations=RU>.

5 Ibid.

6 Alexander Uspensky, ‘«Я против увеличения пенсионного возраста»: как Путин пересидел свои обещания’, Tjournal.ru(15.06.2018), see at <https://tjournal.ru/72316-ya-protiv-uvelicheniya-pensionnogo-vozrasta-kak-putin-peresidel-svoi-obeshchaniya>.

7 Kosenok.

8 Average effective age of retirement versus the normal retirement age, 2011-2016, OECD, 2016, (2016).

9 ‘Главное о пенсионной реформе’, Kommersant(14.06.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3657819?from=doc_vrez>.

10 Polina Ivanova, ‘Despite Putin’s concessions, Russians protest pension reform law’, Reuters(02.09.2018), see at <https://www.reuters.com/article/us-russia-protests-pensions/despite-putins-concessions-russians-protest-pension-reform-law-idUSKCN1LI0DU>.

11 ‘Министр труда объяснил, почему пенсионный возраст не подняли раньше’, Kommersant(19.07.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3689984>.

12 ; Natalia Korchenkova Ekaterina Grobman, Victor Khamrayev, ‘Партии заслушали пенсионное послание’, Kommersant(30.08.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3726697>.

13 Elena Mukhametshina, ‘Навальный объявил всероссийскую акцию протеста против пенсионной реформы’, Vedemosti(07.08.2018), see at <https://www.vedomosti.ru/politics/articles/2018/08/07/777577-navalnii>.

14 Kirill Bulanov, ‘Мэрия объяснила отказ согласовать акцию Навального против пенсионной реформы’, ibid.27.08.2018), see at <https://www.vedomosti.ru/politics/articles/2018/08/27/779088-meriya-obyasnila-otkaz>.

15 Daria Korsunskaya, ‘Путин объявил о смягчении пенсионной реформы’, Reuters(29.08.2018), see at <https://ru.reuters.com/article/topNews/idRUKCN1LE0XM-ORUTP>.

16 Polina Ivanova, ‘Despite Putin’s concessions, Russians protest pension reform law’, ibid.02.09.2018), see at <https://www.reuters.com/article/us-russia-protests-pensions/despite-putins-concessions-russians-protest-pension-reform-law-idUSKCN1LI0DU>.

17 ‘В России прошли акции против пенсионной реформы’, Kommersant(02.09.2018), see at <https://www.kommersant.ru/gallery/3737084?from=other_foto#id=1643248>.

18 Putin’s approval rating, Levada-Center.

19 ‘Эксперты: решение не откладывать повышение пенсионного возраста убережет россиян от рисков’, Tass(20.09.2018), see at <https://tass.ru/ekonomika/5585131>.

Bibliographie:

Average effective age of retirement versus the normal retirement age, 2011-2016, OECD, 2016, (2016), available at <http://www.oecd.org/els/emp/average-effective-age-of-retirement.htm>.

Bulanov, Kirill, ‘Мэрия объяснила отказ согласовать акцию Навального против пенсионной реформы’, Vedemosti(27.08.2018), see at <https://www.vedomosti.ru/politics/articles/2018/08/27/779088-meriya-obyasnila-otkaz>.

Ekaterina Grobman, Natalia Korchenkova, Victor Khamrayev, ‘Партии заслушали пенсионное послание’, Kommersant(30.08.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3726697>.

Ivanova, Polina, ‘Despite Putin’s concessions, Russians protest pension reform law’, Reuters(02.09.2018), see at <https://www.reuters.com/article/us-russia-protests-pensions/despite-putins-concessions-russians-protest-pension-reform-law-idUSKCN1LI0DU>.

Korsunskaya, Daria, ‘Путин объявил о смягчении пенсионной реформы’, Reuters(29.08.2018), see at <https://ru.reuters.com/article/topNews/idRUKCN1LE0XM-ORUTP>.

Kosenok, Artem, ‘Как менялся пенсионный возраст в России’, Kommersant(14.06.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3657884>.

Mukhametshina, Elena, ‘Навальный объявил всероссийскую акцию протеста против пенсионной реформы’, Vedemosti(07.08.2018), see at <https://www.vedomosti.ru/politics/articles/2018/08/07/777577-navalnii>.

Putin’s approval rating, Levada-Center, available at <https://www.levada.ru/en/>.

Ryan, Michael, ‘Life expectancy and mortality data from the Soviet Union’, 296 British Medical Journal (Clinical research ed.) (1988)

Uspensky, Alexander, ‘«Я против увеличения пенсионного возраста»: как Путин пересидел свои обещания’, Tjournal.ru(15.06.2018), see at <https://tjournal.ru/72316-ya-protiv-uvelicheniya-pensionnogo-vozrasta-kak-putin-peresidel-svoi-obeshchaniya>.

В России прошли акции против пенсионной реформы’, Kommersant(02.09.2018), see at <https://www.kommersant.ru/gallery/3737084?from=other_foto – id=1643248>.

Главное о пенсионной реформе’, Kommersant(14.06.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3657819?from=doc_vrez>.

Министр труда объяснил, почему пенсионный возраст не подняли раньше’, Kommersant(19.07.2018), see at <https://www.kommersant.ru/doc/3689984>.

Эксперты: решение не откладывать повышение пенсионного возраста убережет россиян от рисков’, Tass(20.09.2018), see at <https://tass.ru/ekonomika/5585131>.